AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




MES POSTS : 2
CHROMOSOME : Féminin

MessageSujet: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mer 11 Jan - 19:10

From the start

Les souvenirs sont de furtifs papillons.

  • Nom du personnage: Quel est mon nom ? En ai-je au moins un ? Il me semble qu'il m'appeait Harmonie. Harmonie des Larmes.
  • Âge ( en lunes ou en années ) : Les lunes ne se comptent plus. Voilà longtemps que j'ignore jusqu'à mon âge. Depuis une dizaine de lunes il me semble.
  • Clan & Rang :Bien consulter ce sujet avant de poster. Pirate du Clan du Néant
  • Mâle ou femelle ? Femelle
  • Famille ? A-t-il déjà des membres de sa famille sur le forum ? Facultatif. Non.
  • Autre chose à préciser ?
« Les souvenirs sont de furtifs papillons. »
Who have I maked ?

Physique

Spectre, fantôme, démon, diable, horreur.. Tant de mots plus infâmes les uns que les autres pour décrire Harmonie des Larmes. C'est vrai qu'il est difficile de trouver comparaison plus réaliste. Après tout, à quoi pourrait être associé ce pelage charbonneux, léger, noir comme la nuit, si ce n'est à celle de l'obscuité elle-même ? Et ce regard. Ah ! Quel regard. Ce gouffre insatiablement grand, vide, répercutant le néant de l'infini, ou peut-être simplement les brumes de son âmes : sombres, froides, inquiétantes. Elle a cette allure peu singulière, mi maladroite, mi fière et noble. Tête haute, queue dressée, pelage au vent. Oui, Harmonie des Larmes et loin d'être à l'image de ses semblables. Est-ce l'enfer qu'on lit dans son regard ? Les cieux lui sont-ont elle donc refusés ? Est-ce donc ce vide qui créa l'infinité du néant cresant chaque jour le vide de son visage, tel une porte ouverte sur son âme ? Sept ligne minimum


Psychologique

Les souvenirs s'envolent si vite, si loin. Ce sont les démons qui nous hantent, qui nous torturent. Ce son eux qui habitent nos pire craintes, nos pire cauchemars. Et il faut cependant combattre, ne pas abandonner la lutte. Mai comment gagner, lorsuq'on est seul, faible ? Détruit par la maladie qu'est la tristesse, le deuil ?
Tout cela est-il réel ? Est-ce la folie qui m'habite, qui me pousse à croire à ces absurdités ? C'est donc ça. Je suis folle, stupide, paranoïaque. Je ne suis qu'un pion dans le jeux du destin, un ultime martyre destiné à la torture. Torture que je m'inflige seule à force. Et la tempête emporte les beautés du passé, le soleil ne perce plus. Je hais la vie et ceux qui la font avancer. Je hais tous ceux qui participent à la destruction. Je me suis d'ailleurs longuement haï moi-même, pour être tombée dans un tel piège. Puis j'ai réaliser que ce n'était que la faute du destin. J'ai essayé de comprendre, crois-moi, toi qui lis ces lignes. J'ai essayé de pardonner à la vie. Mais pour être honnête, le pardon n'est pas une chose qui me vient naturellement.
Je suis coincée dans mon monde, le monde ou tout s'effondre, où tout semble perdu. Le monde ou tu n'es désormais que poussière emportée par le vent, tel une volée de papillons, tandis que j'oublie. Oui j'oublie à quel point la vie peut être belle, comme le soleil brille au-delà des nuages. Comme le soutient d'un proche peut réchauffer la froideur de la mort. Comme le son des voix chante à nos oreilles, nous réveillant de ce cauchemar jusqu'à présent sans fin, tandis que dans un dernier espoir vous hurlez que vous n'êtes pas prêt à mourir. Ô oui, l'espoir est si doux.
Mais il est éphémère. Il est superficiel. Et surtout, par-dessus tout, il est absent. Parce que toi, mon cher Eden, tu es parti, emportant entre tes bras les couleurs de la vie.
Le monde n'est que cendres grises.


Qualités :
    → Je pense que le fait de ne pas s'attacher aux autres peut être compté comme tel. Après tout, on en souffre moins.
    → N'accorder sa confiance à personne.
    → Je pense qu'elle peut se fier à ue certaine prudence.
    → 'Ne te fait pas d'illusions. La vie est ce qu'elle est. Un cauchemar.
Défauts :
    → Paranoïaque, ah ça oui.
    → Une légère mysanthropie sur les bords
    → Sombre, froide. D'une attitude peu chaleureuse.
    → Je crois qu'en fait, tout cela revient à la folie.


Story of Life



Introduction


Cette histoire se déroulait en une terre aride, reculée dans les fin-fonds les plus obscurs du pays. Dans ce lieu ou tout est discutable, dans ce désert de sentiments, où chaque être s'accroche à tout ce qui peut être susceptible d'empêcher sa chute vers les enfers, dans ce monde où tout est éphémère, où la mort fait lieu d'habitude, où ceux qui vivent plus de quelques lunes sont voués à la mort. On y trouve tout un tas de sauvage sanguinaires et sans merci, prêts à tout pour faire couler la haine. Ici, là où le sol semble tapissé de rouge sombre, et où les brumes voilent le cœur des félins. Dans ce pays nommé les Abysses. Ici, se déroulait notre histoire. Et qui sait, peut-être s'y achèvera-t-elle ?

Chapitre premier

« Les souvenirs sont de furtifs papillons. »


Où suis-je ? Qui suis-je ?

L'obscurité brouille ma vision. Je ne vois rien autour de moi, je ne sens rien. J'ai beau tourner, regarder par tous les côtés, pas la moindre source de lumière. J'étouffe. L'air est lourd, trop dense. Je hurle, mais mon cri se répercute en écho lointain. Aucune réponse. Chaque partielle de mon corps m'est douloureuse. Une odeur familière empli mes narines, mais je ne saurais y mettre un nom.
Je marche lentement, sans savoir où aller. Le sol est dur et rocailleux, il érafle douloureusement mes coussinets à vif. Pourtant, rien ne semble réel. Tout est brouillé en moi. Les sons, les odeurs, et ma vision qui ne peut percer ces ténèbres. Suis-je aveugle ? Sourde ? Muette ? Suis-je morte, ou presque ?
J'émerge à la lumière. Une lumière blanche et éblouissante, aveuglante. Je ferme les yeux, brûlé par la lueur ardente d'un soleil à son apogée. Peu à peu, je parviens à le ouvrir, contempler le monde qui m'entoure. Un frisson parcourt mon corps, me glace de toute part. Ce monde m’est totalement inconnu. Rien ne m’est familier dans ses immenses arbres aux feuilles ambrées, dans cette herbe sèche et courte sous mes pattes. Je ne me souviens de rien. Absolument rien.
C’est comme si tous mes souvenirs s’étaient envolés, tel une centaine de furtifs papillons.

Chapitre second

« L'ennemi est une ombre planante. »


- trois lunes plus tôt. -

« Nous sommes en danger, Eden. »
Oui nous l'étions; et combien de fois tu as pu me le répéter ! Le danger était là, planant, prêt à fondre sur nous, à nous déchiqueter de ses griffes acérées. Seulement je ne voulais pas técouter ce jour-là. J'ai protesté.
« Une journée Madness. Laisse moi une journée. Si demain, il nous faut de nouveau fuir, je te suivrai. »
Tu m'avais donc accordé ce dernier jour. Un jour de trop peut-être. Si je t'avais écouté, peut-être aurait-ce été bien différent aujourd'hui ?
L'ennemi nous attendait déjà, tapi dans l'ombre, épillant le moindre de nos mouvements. Invisible, silencieux. Pourtant il était bien là, attendant le moment propice pour nous attaquer. C'est pourquoi il nous fallait fuir de nouveau. Partir, s'éloigner, se forger une nouvelle vie, se faire oublier, et oublier nous-même. Seulement rien n'était si simple dans les Abysses. Là où la vie ne tient qu'à un fil. La moindre erreur, et il fallait trouver un moyen de sauver sa peau.

Depuis déjà quelques jours nous étions dans cette situation.

Chapitre trois

« La fuite est un voyage vers l'Enfer. »


Chapitre quatre

« Les regerts sont des batailles sanglantes. »


Chapitre cinq

« Et au fond, tout est voué à disparaître. »





Myself


  • PufFake
  • Âge :Votre âge . Facultatif. Fanny
  • Comment avez vous découvert le forum ? Par Patty <3
  • [b]Combien de temps viendrez vous par semaine ? Aussi souvent que possible
  • Les codes du règlements, du code du guerrier & des "Clans & Rangs" ? Ok By Coco 8D
  • Autre chose à préciser ?

Citation au choix


Dernière édition par Harmonie des Larmes le Dim 22 Jan - 8:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SPARK.
« Tu le touches , il te bouffe. »

avatar

MES POSTS : 107
CHROMOSOME : Masculin
CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Spark.
•• CLAN & RANG: Astre. || Apprenti Guérisseur.

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mer 11 Jan - 19:12

Fake , je suis content que toi aussi tu sois ici. :3 <3
Bonne chance pour faire ta prèz , passe de bons moments sur ce magnifique forum. <3


Dernière édition par Froideur du Spectre. le Mar 17 Jan - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MES POSTS : 5
CHROMOSOME : Féminin Age : 20
Localisation : Derrière mon écran 8DD

CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Lemon
•• CLAN & RANG: Astres, guerrière

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mer 11 Jan - 19:14

FAKOUNETTTTTTTTTT

Oui Canari //PAN//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SPARK.
« Tu le touches , il te bouffe. »

avatar

MES POSTS : 107
CHROMOSOME : Masculin
CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Spark.
•• CLAN & RANG: Astre. || Apprenti Guérisseur.

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mar 17 Jan - 8:30

Veux-tu une rallonge d'une semaine Fake ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MES POSTS : 2
CHROMOSOME : Féminin

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mer 18 Jan - 11:29

Je veux bien, désolée, j'ai pas eu le temps :/ Je fais ça au plus tard ce week-end. Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SPARK.
« Tu le touches , il te bouffe. »

avatar

MES POSTS : 107
CHROMOSOME : Masculin
CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Spark.
•• CLAN & RANG: Astre. || Apprenti Guérisseur.

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mer 18 Jan - 11:42

Tu n'as pas à t'excuser. ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

- Modo' Coco ~ Fana des Chons 8D . ♦
avatar

MES POSTS : 135
CHROMOSOME : Masculin
CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Coco ♪
•• CLAN & RANG: Guerrier • Astres

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Sam 11 Fév - 14:22

Yo Fake 8D
Te manque la fin de l'histoire, un défaut & Une qualité et ton kit 8D. Bonne chance o/

___________________________

. Patte d'Argent .


Thank's Flammy 8D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

MES POSTS : 56
CHROMOSOME : Féminin
CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Perly
•• CLAN & RANG:

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Dim 12 Fév - 9:16

Bienvenue! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

WAVE
« The Crazy Thing ♫ »

avatar

MES POSTS : 259
CHROMOSOME : Féminin Age : 24
Localisation : In Underland.

CARNET DE ROUTE
•• AFFINITÉS :
•• PUF: Wave.
•• CLAN & RANG: Apothéose & Aruspice.

MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   Mar 14 Fév - 12:15

    Ça tarde trop, donc archives.
    Si tu souhaites récupérer ta prez', fais-moi signe par MP.

___________________________


La Vraie Sagesse est de ne pas Sembler Sage.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Les souvenirs sont de furtifs papillons. » [Et oui Patty.] U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les présentations inachevées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit